Témoignage spiruline : Manon, atteinte de fibromyalgie

Publié le 25 octobre 2019
temoignage-spiruline-maladie-fibromyalgie-manon-perly

Après vous avoir partagé le témoignage de Bernard Dufour, sportif accompli, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le portrait de Manon Perly, jeune professeure des écoles, atteinte de fibromyalgie. 

Découvrez comment la spiruline l’accompagne au quotidien. 

Bonjour Manon. Encore merci de prendre le temps de répondre à nos questions. Pouvez-vous vous présenter s’il vous plait ?

Je m’appelle Manon Perly, j’ai 25 ans, j’habite vers Ancenis près de Nantes et je suis professeure des écoles. J’ai cette année une classe de CM1-CM2. J’adore écrire et voyager !

Comment avez-vous connu la spiruline Olivier MicroAlgues et pourquoi avoir commencé à en prendre ?

Je suis amie avec la fille d’un des fondateurs d’Olivier MicroAlgues. Son père s’est dit que la spiruline pourrait peut-être m’aider dans mon quotidien et il m’a offert un sachet pour que je puisse faire un essai. Je me suis dit que ça ne coûtait rien d’essayer !

Vous êtes atteinte de fibromyalgie. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette maladie ? Quand avez-vous été diagnostiquée ? Comment affecte-t-elle votre vie ?

Je suis atteinte de cette maladie depuis l’âge de 18 ans, cela fait donc maintenant sept ans. Je pratiquais le basket en région élite et j’allais passer mon BAC.

J’ai d’abord ressenti des brûlures dans les genoux, puis au fil des mois, la douleur s’est étendue aux jambes, au dos et à tout le reste du corps. Il n’y a depuis plus une journée sans douleur.

Après un an et demi de recherche et d’examens, le nom de la maladie est tombé : la fibromyalgie. C’est une maladie qui provoque des douleurs aux muscles et aux articulations dans tout le corps, à la fois au toucher, à l’effort, mais aussi sans aucune raison particulière, ce qui est très frustrant.

Il faut apprendre à gérer la douleur au quotidien, à accepter parfois de réussir à bien marcher, parfois d’être au lit avec une douleur insupportable. Tout est douloureux : rester debout statique plus de deux minutes, conduire, lever les bras… Les autres symptômes de la maladie sont aussi très prenants : fatigue chronique, maux de tête, irritabilité, trous de mémoire

Depuis que vous prenez de la spiruline OMA, avez-vous noté des effets positifs sur certains effets secondaires de votre maladie ? Si oui, lesquels et de quelles façons ?

Je prends de la spiruline depuis maintenant un mois et demi, tous les matins.

Après un bon mois de prise, j’ai pu de manière certaine constater que j’avais beaucoup moins de migraines, que j’étais moins fatiguée, et que j’avais moins de trous de mémoire.

J’ai été très agréablement surprise, car en plus de la douleur, ces symptômes sont lourds à gérer au quotidien et grâce à la spiruline, ils sont vraiment atténués !

Sous quelle forme consommez-vous la spiruline ? De façon quotidienne ou en cure plusieurs fois dans l’année ?

Pour l’instant, je consomme la spiruline de façon quotidienne. Je prends une cuillère à café de paillettes de spiruline à avaler avec de l’eau tous les matins.

De votre expérience personnelle, recommanderiez-vous la spiruline aux personnes atteintes de fibromyalgie ?

Les personnes atteintes de fibromyalgie sont bien placées pour savoir tout comme moi qu’il n’existe pas de traitement miracle. Nous sommes en essais permanents pour trouver des techniques qui nous soulagent.

Peut-être que la spiruline agit de manière positive sur moi mais n’aidera pas d’autres malades. On ne peut pas le savoir et je ne pourrai jamais affirmer que la spiruline est une réponse à la fibromyalgie. Toutefois, je pense qu’il serait dommage de ne pas faire un essai.

Une cure de spiruline et vous saurez si ce produit peut vous aider à atténuer un peu les effets secondaires pour supporter au mieux la maladie au quotidien.


Un grand merci à Manon pour son témoignage. Pour en savoir plus sur son histoire, n’hésitez pas à lire son livre Fibromavie : journal d’une jeune prof basketteuse fibromyalgique.